Ciné Débat

Samedi 4 novembre 2017

 de 19h30 à 21h

 

Ciné-débat autour de "En Quête de Sens"

 "En Quête de Soi ?"

 

 



En Quête de Sens raconte le road-trip improvisé de deux amis d’enfance qui cherchent à comprendre ce
qui a conduit aux crises actuelles et d’où pourrait venir le changement.
Ni un film environnemental, ni un film de voyage, ni réellement fictionné, ni totalement documentaire, incarné
mais pas intimiste, ce film est un road-movie d’une génération à la recherche de sagesse et de bon sens.
A travers les messages d’activistes, de biologistes, de philosophes ou de gardiens de traditions anciennes, Marc
de la Ménardière et Nathanaël Coste nous invitent à partager leur remise en question, interrogent nos visions
du monde et présentent les alternatives qui construisent déjà le monde de demain. Un voyage initiatique qui
redonne confiance dans notre capacité à porter le changement en nous-mêmes, et dans la société.

Les questions que soulève le film...

Les limites des idées de “progrès” et de “modernité”
L’avancée d’une société se mesure-t-elle
grâce à la croissance de son PIB, ou bien
faut-il redéfinir la notion de prospérité ?
Comment inventer de nouveaux modes de
vie qui préservent les héritages de la tradition
et accueillent les acquis de la modernité ?

Les crises écologiques trouvent leurs
racines dans notre vision du monde et
dans notre rapport à la nature.
La Terre est-elle uniquement un gisement
de ressources à exploiter ? Notre maison ?
Un endroit hostile ? Une source de vie et
d’émerveillement ? En sommes-nous vraiment
séparés ? Sommes-nous sincèrement
mobilisés pour maintenir un environnement
favorable à la vie ?

La société industrielle s’est bâtie sur
la vision d’un monde mécanique, régi
par la compétition, où l’homme devenu
matérialiste, chercherait à s’affranchir
d’une nature qu’il considère souvent
comme hostile.
Nous vivons aujourd’hui dans un monde découlant
de cette vision des choses. Au regard des
découvertes scientifiques et anthropologiques
récentes, quelles pourraient être les bases d’une
écriture du récit de demain ?

Les philosophes grecs disaient
qu’avant de vouloir réformer le monde,
il fallait commencer par se connaitre
et se réformer soi-même.
Prendre le temps d’interroger ses croyances
personnelles ou regarder ses zones
d’ombre ne sont-ils pas des préalables
pour mener à bien une transformation sociétale?

Le pouvoir vient-il d’en haut ou d’en bas ?
Les structures politiques actuelles sont-elles en
mesure de répondre aux crises environnementales
et sociales ? Les expériences de la société
civile sont-elles suffisantes pour impulser une
nouvelle direction, une vision différente ? Les
mouvements associatifs et collaboratifs seront-ils
un levier assez fort et puissant pour contrebalancer
le pouvoir du haut et impulser de
nouvelles dynamiques de gouvernance pour la société de demain ?

Demande de renseignements et inscriptions


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.